Le Mandravasarotra ou saro bio

Mandravasarotra ou SARO

Le domaine du Mandravasarotra c’est aussi un lieu, celui de la distilation, dédié au cinnamosma fragrans, mais aussi une maison d’hôtes, un espace de rencontres et de relaxation.

Les trois produits de base

de notre boutique

3 résultats affichés

Plus de produits sur notre boutique.

 Le mandravasarotra (Saro) bio en circuit court.

DDM Distribution, distribue en circuit court en France et en Europe, les produits du Domaine de Mandravasarotra d’Antsanitia, situé à Madagascar sur la côte nord-ouest à 20 km au nord de Majunga. DDM est l’acronyme de Domaine du Mandravasarotra, cette société est donc dédiée à l’import et la distribution du Mandravasarotra en France et en Europe. le village d »Antsanitia est accecible depuis l’aéroport de Majunga par une piste en bon état de 17 km. Au delà d’Antsanitia se situe nos zones de collectes sur une distance de près de 40 km.

Nous somme mono-produit

Ainsi, nous privilégions la vente en circuit court. Nous ne distillons que le mandravasarotra (Saro), issu de notre production, en effet les sociétés Malgaches et   Françaises sont soeurs ( mêmes actionnaires).  Nous proposons le mandravasarotra (Saro),  sous trois formes, l’huile essentielle, l‘hydrolat, et en feuilles sèchées.

Le choix de l’authenticité

En choisissant le mandravasarotra du Domaine du Mandravasarotra, vous privilégiez l’authenticité d’un petit producteur travaillant de manière équitable avec les communautés villageoises locales, Antsanitia, Ankomany, Antanandava.

La qualité

Vous aurez la certitude d’avoir un produit bio et pur. Soyez vigileant sur ce dernier point, car compte tenu du niveau de production à l’échelle du pays (nous sommes l’un des principaux producteurs), il n’est pas certain que soit le cas de nombreuses huiles essentielles étiquetées mandravasarotra ou saro sur le marché européen.

Au sommet de la phamarcopée malgache : le Mandravasarotra ou Saro.

Le mandravasarotra est la plante médicinale la plus emblématique de la pharmacopée malgache, ainsi mandravasarotra signifie littéralement qui éloigne tous les maux, ou encore qui tient au loin les difficultés.

Qui éloigne tous les maux

Avoir ainsi conféré ce mot à cette plante en dit long sur l’importance que les malgaches lui accordaient. La linguistique traduit bien souvent l’importance des choses de part les mots qu’elle leur attribut. Ainsi l’autre plante bien connue, de Madagascar, est le Ravintsara, or ce terme peut se traduire quant à lui  par : la belle plante, donc un rattachement moins évident à notion de pharmacopée et de soins que pour le Mandravasarotra. Pour les malgaches le mandravasarotra était utilisé pour combattre les fièvres, comme paludisme par exemple, mais était aussi considéré comme un puissant antipoison. Le recours au Mandravasarotra de manière traditionel se perpétue toujours de nos jours.

Qui tient au loin les difficultés

Les Malgaches accordaient également des vertus mystiques au Mandravasarotra ou Saro.  Selon eux la plante pouvait donner du courage et de la force par exemple dans le cadre de cerntaines luttes rituelle à main nue, ou encore pour porter chance, et écarter la mauvaise magie. Certains, ne nos jours, y compriss en Europe, brullent des feuilles de mandravasarotra ou Saro, de façon à assainir l’habitat, comme ils le feraient avec de la sauge.

 

 

Les bienfaits du Saro ou Mandravasarotra

Nous nous indisons toute prescription médicale toutefois, toutefois voici les principales vertus que nous pouvons trouver dans la littérature :

Le mandravasarotra est  très efficace en cas de :

  1. Rhinopharyngite, angine, sinusite
  2. grippe, otite, coronavirus
  3. Herpès labial, zona
  4. Cystite, vaginite, urétrite
  5. Aphtes, stomatite, gingivite
  6. Les mycoses cutanées, les candidoses
  7. La diarrhée virale, la dysenterie, les fermentations

Le mandravasarotra est  neurotonique

Il est efficace pour la dépression nerveuse et l’asthénie profonde; il agit comme un réiquilibrant nerveux, et procure une sorte d’harmonisation psychique, une profonde détente nerveuse.

Le mandravasarotra est  un astringent cutané.

Il permet de ressérer les pores de la peau, se comporte comme un anti-ride. Toujours sur le plan cutané on pmeut constaté une action réelle vis-à-vis de l’exéma. Pour un usage cutané utilisé le Mandravasarotra ou saro sous forme d’hydrolat ou en  insérant une goutte ou deux d’huile essentielle, dans votre crème de jour.

 

 

La célestite.

Nous distribuons également, en complément, des pierres de célestites, issues d’une mine toute proche de Majunga donc de notre site. Les vertus de la célestite, anti-stress, de relaxation profonde,  rejoignent celle du mandravasarotra, et constitue un complément idéal.

La maison d’hôtes.

Le Domaine du Mandravasarotra, c’est aussi une maison d’hôtes en laquelle nous aurons grand plaisir à vous accueillir, et à vous faire partager notre quotidien, le mandravasarotra et ses vertus, et la découverte écotouristique de notre belle région. Ainsi vous pourrez visitez notre pépinière de Mandravasarotra, vous rendre sur l’une des zones de collecte et ainsi découvrir le mandravasarotra à l’état sauvage, vous pourrez aussi observer les replantations de mandravasarotra à proximité de la zone de collecte. Ce déplacement se fera par mer, et sera l’occasion de vous faire découvrir des paysages magnifiques et encore entièrement vierges.       Visitez la maison d’hôtes 

Questions sur le Mandravasarotra (saro)

Saro ou Mandravasarotra ?

Il s’agit du même produit, Mandravasarotra est le terme utilisé traditionellement à Madagascar. On peut traduire littérallement ce terme par qui écarte tous les maux. Ou encrore qui tient le mal au loin, qui soigne toutes  les maladies.

On peut ainsi isoler ce terme en deux mots :
Mandrava, qui signifie qui écarte, qui enlève, qui détruit, qui tient au loin.
Sarotra signifie difficile, mal, donc difficulté et maladie.

Le mot Saro quant à lui, est un terme récent inventé par le français Olivier Behra.
Il s’agit en fait de deux sylables  extraites du terme Malgache :
mandravasarotra et donc plus précisément du mot sarotra, évoqué ci-dessus.

Ces deux sylables prises séparément ne revètent pas un sens précis en malgache, et ne correspondent donc, qu’au début du mot sarotra.

Quant à nous, nous préférons de continuer à utiliser le mot de mandravasarotra, lequel est chargé de sens, par la tradition et la cosmétopée malgache.  Ce terme n’a certainement été choisi par hazard par les malgaches,  et il démontre toute l’importance que cette plante a pu revètir pour la population de la grande Ile, à travers son histoire.

Mais ces deux termes Mandravasarotra et saro renvoit à une même appelation botanique : le cinnamosma fragrans.

Saro ou ravintsara ?

 

Il s’agit de deux espèces différentes. Le Saro ou Mandravasarotra correspond au cinnamosma fragrans, il s’agit d’une espèce endémique de Madagascar, contrairement au Ravintsara ( Cinnamomum camphora), originaire d’Asie du sud-est.

Ravintsara signifie la belle plante en Malgache, alors que Mandravastarotra signifie « Qui tient le mal au loin »

Si les propriétés et les indications sont voisines, beaucoup  d’aromathérapeute s’accorde sur la supériorité du Mandravasarotra, lequel comporte d’avantage de molécules.

La présence de Limonène est largement responsable de l’odeur agréable du mandravasarotra, de type agrume.

 

 

Mandravasarotra ou ravintsara ?

 

C’est comme précédemment, car le mandravasarotra est synonyme de saro.

Il s’agit de deux espèces différentes. Le Saro ou Mandravasarotra correspond au cinnamosma fragrans, il s’agit d’une espèce endémique de Madagascar, contrairement au Ravintsara ( Cinnamomum camphora), originaire d’Asie du sud-est.

Ravintsara signifie la belle plante en Malgache, alors que Mandravastarotra signifie « Qui tient le mal au loin »

Si les propriétés et les indications sont voisines, beaucoup  d’aromathérapeute s’accorde sur la supériorité du Mandravasarotra, lequel comporte d’avantage de molécules.

La présence de Limonène est largement responsable de l’odeur agréable du mandravasarotra, de type agrume.

 

 

Actualité salons

Marjolaine 2022

Marjolaine 2022

Stand B27

Pour cette année 2022 notre stand a été légèrement déplacer par les organisateurs, nous serons sur le stand B27 à quelques mètres du stand que nous occupions en 2021, le stand A25. ( – de 10 m de distance).

Vivre autrement

Le salon Marjolaine 2022 est à présent terminé, nous remercions les personnes qui ont pu visiter notre stand, et acquérir nos produits. Nous pensons exposer en mars de 2023 au salon Vivre Autrement.

Entrée salon Marjolaine 2022
Marjolaine plan de situation 2022 pour le stand B27 du Domaine du Mandravasarotra
Stand 25 au salon Marjolaine

Stand A25 de 2021 ci-dessus, et ci-dessous notre stand en B27 pour l’édition 2022

Marjolaine 2022 Mandravasarotra Saro
Les Amis du Mandravasaqrotra logo de l'association

Les amis du Mandravasarotra

L’association pour préserver la ressource du mandravasarotra, en difficulté, et prolonger l’action du Domaine du Mandravasarotra.

Le mandravasarotra en péril

Ses ressources diminuent

D’année en année, la ressource diminue, il est temps de la protéger. En effet l’attitude de certains opérateurs, qui par des pratiques de ceuillette excessives, ont provoqué la raréfaction de cet arbuste, de plus les feux de forêts n’ont pas arrangé les choses. Cette espèce est donc menacée.

La réalisation de pépinières

C’est pour ces raisons que le Domaine du Mandravasarotra déjà impliqué dans la reforestation, en ayant par exemple acquis une certaine expertise dans la réalisation de pépinière, a décider de créer une association afin de démultiplier son action.

Nécessaire implication des villageois

Cette action vise à impliquer les villageois dans cette protection et à en faire des acteurs de la reforestation. Aidez donc  les villages de la commune de Mariarano, à la reforestation par la plantation massive de Mandravasarotra, et la réalisation de pépinières.

Villageois d'Antanandiva

Pin It on Pinterest

Shares
Share This